Catégorie : Ressources documentaires – Ouvrages – Recherche

dossier : Une jeunesse fantasmée, des jeunesses ignorées ?

dossier de veille de l’institut français de l’éducation

n° 95, octobre 2014

Une jeunesse fantasmée, des jeunesses ignorées ?

par Rémi Thibert
Chargé d’études et de recherche à l’unité Veille et Analyses – IFÉ

La jeunesse oscille entre la fascination et la peur qu’elle suscite dans la société : la volonté de rester jeune le plus longtemps possible se double de suspicion et de crainte envers cet âge difficile à cerner, que la société cherche à aider ou à canaliser.
Qui sont les jeunes ? Outre la difficulté à déterminer à quel moment commence et à surtout à quel âge se termine la jeunesse, cette dernière est difficile à appréhender : quelles sont les critères retenus pour définir cette période coincée entre l’enfance (ou l’adolescence) et l’âge adulte ? Si pour la Commission européenne est retenu l’âge de 14-25 ans, pour beaucoup d’auteurs, la tranche 18-35 ans paraît plus pertinente. Mais là encore, des différences existent entre pays, au sein du continent européen, mais encore plus entre les pays de l’hémisphère nord et ceux de l’hémisphère sud, tant les réalités sociales sont différentes.
Toujours est-il que la jeunesse fait dans nos sociétés occidentales l’objet de beaucoup d’attention de la part des politiques, locales, nationales et supranationales. Ces politiques révèlent la façon dont les sociétés perçoivent la jeunesse : soit cette dernière relève de la responsabilité des familles, soit de l’État, soit encore de la responsabilité individuelle du jeune. La perception qu’ont les jeunes de leur situation varie fortement d’un pays à l’autre : génération sacrifiée, peu sûre d’elle, devant s’affirmer face aux adultes déjà installés, ou génération positive, confiante, qui met à profit cette période pour « se trouver » et trouver sa place d’adulte dans la société. Les notions de dépendance et d’autonomie sont essentielles pour comprendre comment les jeunes naviguent entre deux âges et comment se passe la décohabitation (départ du domicile parental).
Mais sont-ils intrinsèquement différents de leurs aînés ? Cela ne se vérifie pas sur le plan des valeurs, qu’ils partagent avec leurs parents, rendant la distinction entre jeunes et adultes très floue. En fait, les différences sont plus fortes entre les jeunes de pays différents qu’entre les jeunes et leurs aînés au sein d’un même pays.
Pourtant, il semble que se dessine au fil du temps une jeunesse européenne, toujours plus ouverte à la différence, aux échanges, et plus prompte à communiquer avec ses pairs.
Le dernier Dossier de veille (n° 95) « Une jeunesse fantasmée, des jeunesses ignorées ? » se propose d’explorer cette période de la vie à partir de ce qu’en dit la recherche aujourd’hui.

 

Du travailleur social au travail social dans les collectivités

Étude réalisée en juillet 2014 par des élèves administrateurs territoriaux et dont l’ambition est de faire se croiser les problématiques du travail social et de l’action des collectivités territoriales dans la sphère sociale. Cette étude vise à proposer un regard sur l’action des collectivités en matière sociale et à donner des pistes pour favoriser l’émergence d’un travail social véritablement territorial à même de s’adapter aux enjeux sociaux actuels.

consulter l’étude

Exclusion sociale: les « Publics invisibles » – rapport d’étude

 

 L’observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) a publié en juillet dernier un rapport d’étude sur les « publics invisibles »

Il s’agit d’une étude exploratoire réalisée par le bureau d’études FORS Recherche Sociale à la demande de l’ONPES.

L’étude a pour objectif de constituer une liste raisonnée de six groupes de population pour lesquels l’ONPES pourrait ensuite engager des travaux spécifiques visant à mieux rendre compte des mécanismes sociaux à l’oeuvre dans les processus d’exclusion et de l’impact de la pauvreté sur les conditions de vie. L’objectif est, in fine, de pouvoir à la fois mesurer l’importance de ces populations et adapter les politiques publiques à leurs besoins réels.

Ces groupes sont :
• Les sans domicile stable dont les hébergés chez des tiers ;
• L’entourage familial des enfants placés ou en voie de l’être ;
• Les personnes logées présentant des troubles de santé mentale ;
• Les sortants d’institution dont les sortants de prison ;
• Les travailleurs indépendants pauvres ;
•  Les personnes pauvres en milieu rural.

Des auditions d’experts, chercheurs, professionnels, et associations spécialisées ont eu lieu pour chaque public retenu.

consulter l’article du 4 oct 2014 : Étude sur l’invisibilité sociale : un enjeu de connaissance des personnes pauvres et précaires

consulter le rapport

INJEP – les Cahiers de l’Action téléchargeables gratuitement

Les Cahiers de l’Action se veulent un outil thématique ressource pour tous les professionnels et bénévoles des politiques de jeunesse, du développement local et de l’éducation populaire.

Les thèmes abordés sont variés et articulent réflexion et pratiques.


Les vingt-six premiers numéros de la collection sont téléchargeables gratuitement

1. Des ressources pour l’engagement et la participation des jeunes
Coordonné par Gérard Marquié, 2005

2. La participation des jeunes à la vie publique locale en Europe
Sous la direction de Valérie Becquet, 2005

3. Animation et développement social. Des professionnels en recherche de nouvelles compétences
Sous la direction d’Annette Obin-Coulon, 2005

4. Les jeunes dans la vie locale : la participation par l’action
Jean-François Miralles, Julien Joanny, Éva Gaillat, Olivier Andrique, 2006

5. Espaces  populaires  de  création  culturelle. Enjeux d’une recherche-action situationnelle
Hugues Bazin, 2006

6. Projets éducatifs locaux : l’enjeu de la coordination
Véronique Laforets, 2006

7. Vers l’éducation partagée. Des contrats éduca- tifs locaux aux projets éducatifs locaux
Coordonné par Bernard Bier, 2006

8. Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse
Coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez, 2006

9. Les collectivités territoriales, actrices de l’éducation populaire.Conférence de consensus, Paris, 2006
Coordonné par Nathalie Boucher-Petrovic, 2007

10. Accueillir les jeunes en milieu rural. Pour des territoires solidaires
Mouvement rural de jeunesse chrétienne, 2007

11. Prévenir les ruptures adolescents-institutions Réflexion sur la recherche-action
Sous la direction de Joëlle Bordet, 2007

12. Enfants et jeunes nouvellement arrivés. Guide de l’accompagnement éducatif
Coordonné par Clotilde Giner et Eunice Mangado (AFEV), 2007

13. L’action sociale et la fonction parentale. Héritage et renouveau
Sous la direction de Florence Ovaere, 2007

14. S’informer pour s’orienter. Pratiques et parcours de jeunes
Cécile Delesalle, avec la collaboration de Sophie Govindassamy (Vérès Consultants), 2007

15. Enfants à la colo. Courcelles, une pédagogie de la liberté
Sous la direction de Jean-Marie Bataille, 2007

16. Éducation et citoyenneté
Coordonné par Bernard Bier et Joce Le Breton, 2007

17. Villes éducatrices. L’expérience du projet de Barcelone
Coordonné par Araceli Vilarrasa, Bernard Bier et Jean-Claude Richez, 2007

18. Le sujet écrivant son histoire. Histoire de vie et écriture en atelier
Coordonné par Alex Lainé et Marijo Coulon, 2008

19.  Coexist, une pédagogie contre le racisme et l’antisémitisme. Déconstruire les stéréotypes
Joëlle Bordet, Judith Cohen-Solal, 2008

20. Territoires ruraux et enjeux éducatifs. La plus-value associative
Fédération nationale des Foyers ruraux (FNFR), 2008

21. Structures d’animation en zones urbaines sensibles : l’exemple de la Communauté urbaine de Bordeaux
Stéphanie Rubi, Mars 2009

22. Jeunes, racisme et construction identitaire
Bernard Bier et Joëlle Bordet, Avril 2009

23. Construire une démarche d’évaluation partagée : une expérimentation dans le Pas-de-Calais
Démarche coopérative du réseau DEMEVA, coordonnée par Mathieu Dujardin, Juin 2009

<http://www.injep.fr/spip.php?page=publications_detail&language_id=4&products_id=222>
Coordonné par Bernard Bier et Clélia Fournier, Juin 2009

26. Cahier de l’action n°26 – Sortir du face-à-face école-familles
Afev, ANLCI, Fnepe, Injep, Novembre 2009

1 4 5 6 7