Catégorie : Evènements

Revue SAS Sciences et Actions Sociales

Appel thématique pour le n°14

Alimentation, intervention sociale et société
Cher(e)s collègues, SAS est une revue scientifique. Cette revue publie les résultats de recherches, terminées ou en cours, en sciences sociales (sociologie, anthropologie, sciences politiques, sciences de l’éducation, histoire sociale…) dans et sur le champ social.
SAS s’adresse aux chercheurs qui produisent des connaissances sur les mutations des formes de régulation et de contrôle social, les transformations des politiques et des modes d’intervention sociale dans différents domaines (travail social, justice, éducation, sécurité, santé, migrations…).

SAS est ouverte aux débats intellectuels et à la diversité des approches des phénomènes sociaux. En ce sens, SAS valorise des connaissances scientifiques dans une optique pluridisciplinaire et comparative, à l’échelle internationale, nationale, régionale et locale, en vue de contribuer à une pensée critique de la réalité sociale dans une perspective émancipatrice et de transformation sociale.

SAS est une revue électronique (sas-revue.org) à comité de lecture qui, chaque année, publie deux à trois numéros permettant aux lecteurs d’accéder à des dossiers thématiques, des articles scientifiques originaux, des comptes rendus d’ouvrages, des témoignages et des expérimentations.

Dans ce cadre, vous trouverez, sur le site de la revue, dans la rubrique « appels à contribution », l’appel thématique intitulé « Alimentation, intervention sociale et société« .

Pour ce numéro (sortie prévue en décembre 2020), nous serons heureux de recevoir vos propositions d’articles (date limite de proposition : 15 octobre 2020). Vos propositions devront être envoyées à l’adresse suivante : redaction@sas-revue.org En espérant vous compter parmi nos futurs auteurs,
 
Bien cordialement,
 
Pour les comités de rédaction et scientifique,
Manuel Boucher
Professeur des universités, président de l’ACOFIS

Les coordinateurs pour ce numéro sont :Michel Streith, Anthropologue, Directeur de Recherche CNRS LAPSCO-Clermont-Ferrand, Président de l’Association des Sociologues et Anthropologues d’Auvergne.Régis Pierret, Formateur-chercheur IRTS-IDS Normandie (Rouen), Sociologue, membre de l’Association des Chercheurs des Organismes de Formation de l’Intervention Sociale (ACOFIS), de l’Association des Sociologues et Anthropologues d’Auvergne (ASAA).Jeanne Chanet-Garcia, Sociologue, Membre de l’Association des Sociologues et Anthropologues d’Auvergne (ASAA).ShareTweetForwardVous recevez ce mailing car vous êtes inscrit sur la liste ACOFIS.Copyright © Tous droits réservés.

Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l’Intervention Sociales 
Association de loi 1901 
Tél. 02 32 83 25 75 – Fax. 02 32 83 25 79 
E-mail: acofis@gmail.com 
Site Internet: www.acofis.org
 



Appel à communication journées de recherche « La dimension économique des alternatives éducatives »

Depuis 2011, nous animons des journées de recherche (portant sur les recherches en éducation consacrées aux pédagogies différentes, c’est-à-dire les classes et les établissements qui, à tous les niveaux scolaires, sont repérés dans le paysage éducatif comme alternatifs, expérimentaux et/ou se réclamant du courant des pédagogies nouvelles. Ces rencontres visent à resserrer les liens entre les chercheurs travaillant dans ce champ, quels que soient les statuts (chercheurs institutionnels, doctorants, praticiens-chercheurs…) et les appartenances disciplinaires, afin de confronter les problématiques, les méthodologies et les approches respectives. Il s’agit de dresser un état des lieux de la recherche dans ce domaine, de consolider un réseau de chercheurs, de favoriser la confrontation des problématiques, des méthodes et des approches, et enfin, de soutenir la diffusion des travaux en les publiant (http://www.recherchespedagogiesdifferentes.net/).

La prochaine journée, qui se tiendra le mercredi 14 avril 2021 à l’université de Cergy-Pontoise (site universitaire de Gennevilliers), portera sur la dimension économique des alternatives éducatives. 

Le développement des pratiques « innovantes » dans l’enseignement public et privé sous contrat, la multiplication des écoles privées « différentes » hors contrat, le nombre croissant de parents choisissant « l’instruction en famille » sont le plus souvent envisagés soit sous l’angle des idées et pratiques pédagogiques, soit sous l’angle des facteurs socio-institutionnels. Ces aspects centraux ont d’ailleurs été privilégiés lors des précédentes journées d’étude et publications du réseau « Recherches sur les pédagogies différentes ».

 A contrario, la dimension économique de l’engagement dans des pratiques éducatives alternatives, dans le secteur public comme dans le secteur privé, est beaucoup moins étudiée. Qu’on envisage cette dimension sous des abords aussi différents que les coûts et recettes, les sources de financement ou les frais d’inscription, les choix de locaux ou de matériel, les arbitrages sous contraintes, les comportements stratégiques, « l’économie » pèse pourtant – quoique de manière inégalement sensible – sur les pratiques pédagogiques « différentes » et, plus généralement, sur le quotidien des équipes éducatives, des familles et de l’ensemble des personnes concernées.

 Dans un contexte où des dynamiques de libéralisation, de privatisation ou de marchandisation de l’éducation semblent à l’œuvre, s’intéresser à la dimension économique permet de placer au centre de l’observation et de la réflexion certains objets empiriques peu analysés dans le champ des recherches en éducation : l’argent, les coûts et les dépenses, les contraintes budgétaires, les types de marché, les entreprises et leurs stratégies, les business plans…Cette journée vise à identifier des problématiques à l’interface des préoccupations académiques et éducatives, à esquisser un premier repérage des travaux en France et à l’étranger, et aussi, par la mise en circulation précoce de cet appel, près d’un an avant la tenue de la journée, à susciter des recherches inédites. 
Les propositions, issues des différents types de recherche (universitaire, professionnelle, collaborative, appliquée…) que le réseau a pour objectif de faire dialoguer, sont attendues pour le 10 décembre 2020. 

Bien cordialement,
Marie-Laure Viaud (Laboratoire RECIFES EA 4520, Université Lille Nord de France), Marie-Anne Hugon (Laboratoire CREF EA 1589, Université Paris Nanterre) et Philippe BONGRAND, Laboratoire ÉMA (EA 4507, CY Cergy Paris Université)

Foyers ruraux 31-65 Le RDV réseau: Visio conf’ par Shahnez Lassere « les espaces d’échanges associatifs (type tiers lieux, cafés associatifs, etc)mènent-ils à un engagement différent de la part des adhérents? »

Difficile d’être enfermés!  Isolés!

Le confinement nous a démontré à quel point nous sommes des êtres sociaux.

Besoin de se retrouver, de boire un coup, d’échanger, de ne pas être d’accord et de construire des projets.

Notre mouvement est riche de cette dynamique.

Mais comment l’entretenir ? La renouveler ? Ne pas l’épuiser?

Pour cela nous travaillons au quotidien pour nous réinventer.

C’est dans ce cadre que nous souhaitons vous présenter une étude autour des espaces d’échange type cafés associatifs, tiers lieux … Ainsi que les nouvelles formes d’engagement qu’ils peuvent susciter.

Nous vous donnons donc rdv Jeudi 2 juillet à partir de 18h pour une visioconférence de présentation gratuite, suivie d’un échange.

Pour accéder à la réunion en ligne cliquez sur le lien ci dessous :

Participer à la réunion Zoom
https://zoom.us/j/98902533674

ID de réunion : 989 0253 3674
Une seule touche sur l’appareil mobile
+33170379729,,98902533674# France
+33170950103,,98902533674# France

Composez un numéro en fonction de votre emplacement
        +33 1 7037 9729 France
        +33 1 7095 0103 France
        +33 1 7095 0350 France
        +33 7 5678 4048 France
        +33 1 7037 2246 France
ID de réunion : 989 0253 3674
Trouvez votre numéro local : https://zoom.us/u/acwChiwaVQ

En espérant vous compter nombreux.

A très vite !

— 

— 

Avis de parution

Voyage et formation de soi

Cet ouvrage envisage comme ressort essentiel du « voyage formateur » ce qui est éprouvé par le sujet voyageur. Il considère les dimensions expérientielles, notamment selon la perspective de l’autoformation existentielle. L’ouvrage est organisé autour de l’étude de voyages considérés pour leurs vertus initiatiques, de récits à la première personne de chercheurs ayant vécu des expériences de voyage au long cours, finalement de la mise en perspective des mobilités étudiantes. Cette collection de textes intéressera particulièrement les acteurs de la mobilité internationale, dans les champs de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle.

Avec le soutien du centre de recherche sur l’Éducation, les apprentissages et la didactique de l’université Rennes 2.Loïc Brémaud a été enseignant-chercheur à l’université Rennes 2 (EA3875, CREAD). Hervé Breton est maître de conférences en sciences de l’éducation et de la formation à l’université de Tours (EA7505, EES). Sébastien Pesce est professeur de sciences de l’éducation à l’université d’Orléans/INSPE Centre-Val de Loire (EA7493, ERCAE).

http://pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4995

1 2 3 33